on le sait, Facebook et tous les réseaux sociaux entrent dans une phase de petites guerres à qui gagnera le plus d'audience, le plus de profils, fera le profiling le plus fin pour le revendre, aura le plus de bénéfices, etc. pour être ensuite revendu/racheté.


Au final, quel intérêt d'être ou pas présent sur ces nombreux réseaux (près de 200 dénombrés à ce jour par mes soins dans le monde, youpi) ? LA réponse : faire avancer des projets d'intérêt général, des causes que l'on estime justes, des sujets de fond.

Car sinon, comment dire que ces réseaux ont un intérêt ? Ca n'est pas par quelques échanges virtuels que l'on se créé des amis (ou alors vous êtes déjà pour partie un robot)...