Dans le domaine de la communication, des médias et de l’éthique, CB News, encore, nous donne une info intéressante, si jamais vous ne l’aviez pas vu avec le tapage pro-Ingrid B., si étonnant de ferveur populaire militante (pour une fois que le militantisme populaire est là) :

 

« France 3 demande à Rue 89 la suppression de la vidéo sur Sarkozy

France 3 a demandé hier la suppression d'une vidéo montrant Nicolas Sarkozy sur le plateau de la chaîne, avant son interview proprement dite lundi par des journalistes, à tous les sites internet qui l'ont diffusée. Confirmant des informations du site d'information Rue89, la chaîne précise qu'elle a adressé à plusieurs sites, dont Rue89 et Dailymotion, une lettre d'avocat demandant notamment aux destinataires "d'interrompre l'accès à cette vidéo" et d'indiquer à France 3 "les conditions dans lesquelles" ces différents sites se sont procurés la vidéo en question. Selon l'avocat de France 3, le courrier adressé aux différents sites doit être considéré comme "une mise en demeure avec toutes les conséquences que la loi et les tribunaux y  attachent". Sur son site, Rue89 s'estime ainsi menacé de procès et s'étonne qu'un media puisse menacer "un autre media de procès pour révéler ses sources". "Bien évidemment, Rue89 ne révèlera jamais la source de ces images", ajoute Pierre Haski, cofondateur du site. »

 

S’il est un point intéressant, c’est que la menace semble porter sur le fait qu’un média vienne chatouiller un autre media de procès pour révéler ses sources :-D

 

Décidément, jusqu’où va se placer l’éthique des journalistes ? Et oui, malgré tout ce qu’on pourra ou voudra dire, Internet est devenu un 5e pouvoir, et un média citoyen comme Rue89 l’affirme haut et fort, d’une certaine manière : Rue89 fonctionne comme les journalistes, et ne saurait révéler ses sources :-)