Cela fait longtemps que je voulais écrire sur l'écologie quotidienne appliquée à l'entreprise, à ces fameuses politiques de développement durable pour les sociétés, qui se calquent d'ailleurs très bien pour la vie quotidienne privée, et réciproquement.

Le premier argument des entreprises à ne pas passer au durable, à des choix respectueux pour le vivant (NDLR : le vivant = les Hommes + les animaux + les végétaux etc.), c'est le coût. Oui, ce coût énorme, gigantesque, insurmontable, délirant, tellement dispendieux qu'il en devient une barrière infranchissable d'avance, une sorte de K2 du 17e siècle, c'est à dire avant même d'en connaître sa réelle valeur !

Petit point :

Exemple simple, pour que tout le monde comprenne : un bureau basique acheté chez un vendeur pro pour les pros, Office Dépot, au hasard, on pourrait aussi parler de Bruneau ou Viking Direct ou encore JPG, ca coute combien ? En cette période d'été, et presque de pré-rentrée, ca coute une centaine d'euros. Pour 99 euros, seuil phychologique où les acheteurs d'entrerises se font encore avoir mollement, nous avons une planche horizontale en bois aggloméré de colle à forte teneur en COV (Composés Organiques Volatiles = toxiques dangeureux pour la santé), un système d'appui (des pieds) dans le même aggloméré, et une barre transversale pour rigidifier le tout (oui l'agglo, c'est mou, vu que c'est constitué de petits copeaux de bois et de beaucoup de colle).

Est-ce que les bureaux basiques sans COV existent ? Après quelques recherches et réflexions simples, on se tourne vers les vendeurs "grand public", sinon vers les menuisiers :-)

Au regard des tarifs des professionnels et artisans du bois, noble certes, on reviendra à un principe de bas réalisme financier, pour voir in fine s'il existe une réponse qui satisfasse le plus grand nombre. Dans le grand public, nous avons les mêmes produits que chez les vendeurs pré-cités, ou bien nous avons la marque "tout intégré" Ikea. Son image de sérieux (oui, dans le stéréotype français, le scandinave est sérieux), de robustesse (oui, ... le scandinave est un bucheron dans l'âme (sic), nous pousseraient à aller voir. Et là, après des recherches assez poussées, on apprend que Ikea a mené des travaux afin que ses produits utilisent des colles sans COV, à base d'eau tout simplement, et ce de surcroit en partenariat avec le WWF, gage de sérieux (donc le stéréotype a raison ?). Mieux, Ikea vend des bureaux en bois brut, en chêne par exemple, à l'esthétique différente et souvent enviée bien que elle aussi devenue un standard, réalisés à partir d'arbres issus de forêts gérées durablement (oui,Ikea son coeur de métier est basé sur le bois). Intérêt du bois brut : on peut le personnaliser et lui donner l'allure que l'on veut (alors que pour customiser de l'agglo recouvert d'une feuille vernie, c'est moins simple).

Et à quel prix ? 100 euros aussi.

Alors pourquoi aller acheter un bureau en bois brut plutôt qu'un bureau en aggloméré ? Grâce, ou à cause, c'est selon le goût, des COV, ces composés toxiques pour la santé des animaux.

Pour conclure rapidement, on peut donc, rien que sur l'aspect mobilier de l'univers professionnel, réaliser avec esthétique, au même coût et durable qu'avec les produits dits conventionnels... :-)

Comme dirait le vendeur de chaussures : "just do it !" :-D

La prochaine fois, on parlera de qualité de l'air et des encres, puis des fournitures d'écriture et des papiers.